1980 Spermicide

Spermicide Wolvendael cl 3 edit

Éric « Krishna » Delcroix (†): Chant, Guitare
Éric « Hofmouss » Hofmans, Luc Bauveroy: Basse
Roberto, Giovanni Capizzi, Daniel Wang: Drums

Style: Chanson française Punk

Je respecte la volonté d’Éric Delcroix, exprimée de son vivant et héritée par ses ayants droits, de ne pas utiliser son image, ses textes et musiques du répertoire Spermicide, pour diffusion publique.
Vous pouvez exprimer votre intérêt et poser vos questions à propos du groupe à Guy Delcroix ggrgd@linuxmail.org

1978
Je découvre Spermicide lors du festival « First Belgian Punk Contest », au Vieux-Saint-Job à Uccle, salle emblématique des années 70, où se déroulaient soirées dansantes et concerts en tous genres. Éric « Krishna » a une présence frappante, yeux grands ouverts, voix grave déclamant des textes acides et poétiques. Le son du groupe est très original, pas de distorsion sur la guitare, la basse d’Éric « Hofmouss » est très mélodique, il joue des riffs mémorables, le jeu de batterie de Roberto est virevoltant de légèreté

Je rencontre le groupe après le concert, ainsi que la bande de copains qui les accompagne. Ils m’expliquent qu’ils se réunissent régulièrement dans l’appartement qu’occupe le groupe, rue Hôtel des Monnaies. Je suis le bienvenu et je découvre le local de répétition à la cave, partagé avec le groupe « Fame » de Micky Mike, avec Olivier Witkowski à la batterie, qui est aussi locataire dans la maison. J’assiste aux répétitions, je deviens « Le Chinois » de la bande, je rencontre Jean-Claude « Dop » avec qui je crée Phallus Band.
Roberto, réfugié Argentin, est le batteur de Spermicide et il me prodigue de précieux conseils pour mes débuts à la batterie.

1980
Janvier, Éric me propose de rejoindre le groupe, je serai le troisième batteur, après Giovanni Capizzi. Le bassiste est aussi remplacé et c’est avec Luc bauveroy que la nouvelle section rythmique est formée. Nous traversons la Manche ensemble pour aller à Harlow (banlieue de Londres), chercher les 45 tours « Belgique » de Spermicide. Entièrement auto-produit par Éric, Hofmouss et Giovanni, avec l’aide logistique de John « Opposition » Baine (ex-bassiste de Contingent), le disque contient deux titres choisis parmi les quatres enregistrés dans le studio Elephant de Harlow.

Spermicide en concert au parc de Wolvendael

De retour au pays, nous continuons à répéter et créer des morceaux, je joue toujours avec Phallus Band, mais les concerts deviennent plus rares. Éric a de toutes façons décidé de changer de section rythmique, l’opportunité se présente alors à moi de devenir batteur dans Contingent.

Bien des années après sa sortie, la chanson « Belgique » est apparue sur des compilations ou sur internet sans autorisation demandée à l’auteur. Éric a alors chargé son frère Guy – avec qui j’ai joué dans Contingent – de veiller au respect de ses droits de créateur et de demander à tout gestionnaire de site web qui aurait publié ses chansons, textes ou images de les retirer.

(Éric Delcroix mars 1958 – juin 2011)

6 réponses sur “1980 Spermicide”

    1. Salut Lionel,

      Ben, Daniel Wang a créé le site wangodan.com où il relate l’histoire des groupes auxquels il a participé!

      Bien à toi,

      Daniel Wang

  1. salut a vous
    débute des années 80 j’écoutais bcp de punk dont spermicide, j’ai même eu le fameux 45 tours « Belgique », comment faire pour retrouver une version numérique? help help 🙂

    1. Bonjour, la famille du chanteur, décédé en 2011, désire respecter sa volonté de ne plus diffuser son répertoire. De nombreuses demandes comme la vôtre donneront peut-être lieu à une édition privée en distribution individuelle à l’avenir.
      Je leur transmets votre message.

      Merci,

      Daniel Wang

  2. Bonjour, mon mari est le fils de Hofmouss qui est malheureusement décédé en 2012. Nous sommes à la recherche désespérée de ce 45 tours. Nous avons un fils de 4ans nous souhaiterions lui faire ce magnifique cadeau sentimental en hommage à son grand père. Notre fils porte son nom. J espère que notre souhait sera entendu! Bien à vous. Emylie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *