1994-2002 PPz30

Bruce Ellison: Chant, Mime, Popcorn
Éric Lemaître(†): Guitare, Trompette, Hurlements
Daniel Wang: Guitare, Chant
Phil « The Vibes » Grouwels: Batterie
Georges « Jo » Lemaire, Éric Moens, Gal Aroch, Fio: Basse
Luc van Lieshout: Trompette

PPz30: nom technique du ciment
Style: Freaka-Rocka-Funky-Dirty

1993

Ma première rencontre avec PPz30 a lieu à l’époque où je joue dans La Muerte, nous faisons partie des groupes venus jouer en soutien à Jacques « Pompon » De Pierpont et son émission « Rock à Gogo » aux Halles de Schaerbeek (29/10/1993: VIVA ROCK A GOGO). Je vois Éric Lemaître, avec qui je jouais dans Contingent, jouant de la… trompette! Le bras gauche dans un plâtre, la section rythmique est celle du groupe précédent d’Éric, Walpurgis Volta, Phil « The Vibes » Grouwels à la batterie et Georges « Joe » Lemaire à la basse, le guitariste sautillant Jean-Luc Guyot et un incroyable frontman, gesticulant, vociférant, suant, riant et même parfois chantant, Bruce Ellison, mime-acteur américain que j’avais vu dans la pièce « l’Étrange Mister Night ».

Après leur concert, je discute avec Éric et il m’explique l’accident de chantier qui lui a sectionné la moitié des tendons du bras gauche! C’était il y a six mois, il a déjà subi plusieurs opérations et il est tout content de me montrer les micro-mouvements qu’il arrive à faire du bout des doigts. Je me rappelais de la détermination et du courage dont il faisait preuve dans les galères que nous avons vécues à l’époque punk, je vois que cette force mentale lui sert à surmonter une épreuve qui laisserait plus d’un guitariste dans la plus profonde dépression.

1994

Alors que l’aventure La Muerte est finie depuis peu, Éric m’appelle et me demande de remplacer Phil à la batterie pour trois concerts. Phil s’est blessé à la jambe et les concerts sont importants puisqu’il s’agit de convaincre le tourneur français Bill « Tourbillon » de les prendre dans son écurie de groupes. Je découvre leur répertoire de chansons « Freaka-Rocka-Funky-Dirty », pleines de changements de tempo et rythmes impairs, je sue un peu quand même pour mémoriser tout ça! Les concerts sont très festifs, l’ambiance dans le groupe est résolument familiale. À Tournai nous partageons l’affiche avec un jeune groupe flamand assez déjanté et très sympa, signé sur le label wallon Big Bang: dEUS. PPz30 est engagé par Bill et ils feront plus de 60 concerts en France. Je retourne à mon 4 pistes et à ma guitare.

1995
PPz30 est en studio pour l’enregistrement de leur deuxième album « Sweet Smell of Suck Sess ». Éric et Phil viennent me voir lors d’un concert WangWay, ils m’expliquent que Jean-Luc a décidé de quitter le groupe à l’issue de l’enregistrement de l’album et ils me proposent de le remplacer. Je rejoins le groupe au studio « First Floor » pour apprendre le répertoire avec Jean-Luc et je joue des percussions (bouteilles, cuillers et cendriers) sur « Jumpin’ Jehosaphat, morceau parti d’une impro chant/basse, sur laquelle sont venus se greffer les autres instruments. Le label 62tv entend là un single radiophonique au grand étonnement du groupe, qui laisse aux producteurs l’envie de suivre leur instinct.

À suivre…

Bruce Ellison: Vocals, Mime, Popcorn
Éric Lemaître(†): Guitar, Trumpet, Screams
Daniel Wang: Guitar, Vocals
Phil « The Vibes » Grouwels: Drums
Georges « Jo » Lemaire, Éric Moens, Gal Aroch, Fio: Bass
Luc van Lieshout: Trumpet

PPz30: Technical name for « cement »

Style: Freaka-Rocka-Funky-Dirty

1993
 My first encounter with PPz30 happened when I was still playing with La Muerte , we were playing a gig in the « Halles de Schaerbeek » to support Jacques « Pompon » de Pierpont’s radio program « Rock à Gogo » (29/10/1993: VIVA ROCK A GOGO). There I saw Eric Lemaître, with whom I played in Contingent, playing…trumpet with his left arm in a plaster. He had a severe injury while working with glass and had most of his forearm tendons severed! He was recovering with patience and a busy surgery planning. So, PPz30 was the rythm section of Eric’s last band Walpurgis Volta (Phil on drums and Joe on Bass) with an incredible frontman, sweating, shouting, laughing, miming and sometimes singing: Bruce Ellison, and a new guitar player: Jean-Luc Guillot.

1994
 I got a call from Eric asking me to replace Phil on drums because he injured his leg, and the band had three important gigs to get a deal with a french booking agent. It was great fun to play that « Freaka-Rocka-Funky-Dirty » music, we shared the bill in Tournai with an upcoming avant-garde Rock band: dEUS.

PPz30 got their booking deal wich led them to tour for more than 60 dates in France and I went back to practicing guitar and composition for my project .

1995
 PPz30 was recording their second album « Sweet Smell of Suck Sess » and Jean-Luc decided to quit the band, so Eric and Phil met me at a gig and asked me to rejoin the band as a guitar player. I spent some time with them at the First Floor Studio, to learn the guitar parts with Jean-Luc, and I played percussions (bottles, spoons and ashtrays) on the great tune « Jumpin’ Jeosaphat ».

To be continued…