1978-1980 Phallus Band

Phallus Band 1978

Jean-Claude « Dop Mégot » Doppée: Guitare, Chant
Daniel « Le Chinois » Wang: Batterie, Chant
Patrick « Tirette » Jourdevan (†): Basse
Yves Longueville (†): Guitare Solo
In Memoriam:
Francis « Cisse » Fabrée (†): Basse
Michel « Teckel » Vandevelde (†): Basse
Style: Punk

1978
Mars, Je me rends au premier festival de groupes Punks à Bruxelles: le « First Belgian Punk Contest » dans la salle « Vieux Saint-Job ». Je suis impressionné par le set de  Spermicide et je les rencontre après le concert, ainsi que la bande de potes très sympas dont ils font partie. Je découvre leur quartiers généraux, rue Hôtel des Monnaies, où ils se partagent des appartements et la cave/local de répétition où tout le monde est bienvenu pour assister aux répétitions et, pourquoi pas, s’essayer aux instruments disponibles. Il ne faut pas longtemps pour que les contacts se transforment en projet de groupe spontané. Le premier à qui je propose l’idée, c’est Dop Mégot, un ket très rigolo avec des lunettes de soleil en plastique blanc, d’un chikenbak à 5 francs.

-« Tu me fais marrer toi, tu ressemble à John Cleese des Monty Python! T’as pas envie de former un groupe? »
-« Mais oué, hé-hé! En plus, j’ai une guitare et deux morceaux! »
-« Tof! »

Je pique le nom « Phallus Band » à un copain d’école (Philippe Terseleer) qui avait nommé ainsi un combo pseudo-jazz auquel j’ai participé à la trompette, dans le très catholique institut St-Boniface. Il avait surnommé la bande de joyeux lurons que nous étions « L’Armée du Phallus ».

Je voulais jouer de la guitare, mais je ne connaissais que deux accords de base (mi et la) avec lesquels j’avais créé ma première chanson: « I Love Me, I F**k You! », adaptation très punk de la chanson « I Love You, I Love You » du guitariste hippie qui m’avait prêté son instrument. Dop connaissait les deux accords PLUS le fameux accord « Barré », qui lui permettait de jouer sur tout le manche! Et il avait déjà deux chansons: « Mickey qui Mousse » et « Les Sadiques », donc, il a pris la place. De toutes façons, j’étais le seul à pouvoir tenir un rythme basique pendant au moins deux minutes à la batterie, donc… On a tenté de garder deux bassistes, car on n’arrivait pas à choisir entre « Tekel » et « Tirette », mais Patrick « Tirette » essayait plus ardemment d’utiliser d’autres doigts que le pouce pour jouer (pas la technique slap, hein! Le pouce sur le manche pour faire les notes!).

Nous formions donc un trio pour notre tout premier concert:

Ayant composé « 90 decibel of shit » ensemble, nous avions trois chansons, nous les avons joué deux fois et nous avons eu un rappel!

De nombreux concerts, parfois surréalistes suivirent, nous partagions les scènes avec Sttellla, les Mad Virgins, Spermicide et Contingent. J’ai joué de la batterie avec Spermicide pendant une période commune à Phallus Band.

Phallus Band Concert 1917 dec 1978
Phallus Band avec « Cisse »
Article dans « MORE » par Miguel Ramis

Texte en Anglais par John « Attila the Stockbroker » sur son Blog à propos de cet évènement.

Une pensée sur “1978-1980 Phallus Band”

  1. Quelle heureuse époque d’une adolescence turbulente, tant de joyeux souvenirs ; Je n’en suis pas nostalgique, pourtant…

    Monsieur M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *